Menu icoMenu232White icoCross32White

Images de la page d'accueil

Cliquez pour éditer

Bandeau avec du texte, des boutons ou une inscription à la newsletter

Cliquez pour éditer

La Lune qui gronde est une compagnie lilloise de théâtre contemporain. Cette saison, la compagnie est associée au Centre Ronny Coutteure de Grenay. La Lune qui gronde est membre de la coopérative d'artistes du 188.

Les axes de travail

La compagnie cherche à dévoiler par le discours et la métaphore, par la raison et l’absurde, l’humour ou le drame les mécanismes d’asservissement à l’œuvre dans nos sociétés et se met en quête de nouveaux possibles grâce au pouvoir de la fiction. Textes et mises en scène procèdent par associations libres, offrant ainsi plusieurs niveaux de lecture, et se réapproprient les codes de genres cinématographiques populaires.

 

Le parcours de la compagnie

La Lune qui gronde a été créée fin 2012.  Le premier spectacle, La Lune d’Emilien, a obtenu en 2014 l’aide à la diffusion du département du Nord.  Suite à la création du second spectacle, Il faut tuer Carrie, la compagnie a bénéficié d'un Pas à Pas en 2015/2016 auprès de l'Oiseau Mouche. Elle a été subventionnée au titre de l'aide à la création par la DRAC, la Région Hauts de France et le département du Pas de Calais pour le spectacle Enfants. Elle a également mené MIAA / DRAC-ARS d’avril à fin juin 2018.

 

L'équipe

La Lune qui gronde est dirigée par Muriel Cocquet, autrice et metteuse en scène. Elle travaille avec différents artistes, actrices et acteurs, danseuse, costumière, musicien, régisseurs, artistes sonores. Elle a notamment travaillé ces dernières années avec Anaïs Gheeraert, Léo Hardt, Sylvain Cornet, Emilie Guil, Thomas Le Gloannec, Frédéric Notteau, Xavier Buda, Esteban Fernandez, Luc Michel, Perrine Wanegue, Pauline Guiffard.

Pour la saison 2019-2020, les acteurs, Léa Gonnet, Valentine Regnaut, Arnaud Vrech, la musicienne Sophie Sand nous rejoignent sur la création de Parklands, Mélanie Favre, performeuse et danseuse, pour la reprise de La Lune d’Emilien.

La compagnie, membre de la Coop de l’espace 188, s’enrichit de la proximité avec les chorégraphes et porteurs de projet du lieu. 

 

Fermer En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et notre Politique de Confidentialité. En savoir plus